15/05/2011

A Wambrechies , Eglise Saint-Vaast

Une collection de statues de Saint orne cette église , se sont ceux-ci que je vous propose de mieux connaître ...

 

DSCN0548.JPG

Saint vaast ( dont le nom s'écrit aussi Waast, Vast, Wast, Gast ) est aussi Gaston !

Né à Périgueux vers 450, prêtre du diocèse de Toul et évangilisateur des païens francs, il enseigna le catéchisme orthodoxe à Clovis après sa victoire sur les Alamans à Tolbiac (490) et l'accompagna à Rheims où le roi fut baptisé le 25 décembre 496

Saint Rémi le consacra ensuite êvèque d'Arras, capitale de l'Artois qui était retourné au paganisme à la suite des invasions barbares. En 510, Rémi lui confia encore le diocèse de Cambrai, en plus de celui d'Arras.

Epuisé par ses labeurs, il tomba malade et rentra à 94 ans à Arras où il se retira dans la prière silencieuse avant de rendre son âme à Dieu. On construisit sur son tombeau l'abbaye et la cathédrale Saint-Vaast. Ce joyau fut vendu aux démolisseurs pendant la Révolution. Entre autres beautés, il contenait les tombeaux de 25 des anciens évêques d'Arras (540). Il est fêté le 6 février et le 24 avril.

DSCN0549.JPG

 

DSCN0552.JPG

DSCN0554.JPG

DSCN0555.JPG

DSCN0557.JPG

DSCN0558.JPG

Het Witte Elfenheksje

17:03 Écrit par nadine dans Saint | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voer sleutelwoorden in |  Facebook |

08/02/2011

Saint Valentin

st valentin (200 x 197).jpg

st valentin 1 (320 x 444).jpg

Le 14 février c'est la Saint Valentin. Il y a plusieurs versions en ce qui concerne l'histoire du saint Valentin. Celle qui revient le plus souvent est la suivante: Saint Valentin est un prêtre qui fût emprisonné et décapité un certain 14 février. L'histoire raconte que les enfants aimaient beaucoup Valentin. Il était leur ami. Pour le réconforter, les enfants lui passaient des messages d'affections à travers les barreaux de sa cellule. C'est peut-être l'explication des petits mots doux qu'on échange, avec des fleurs et des cadeaux, le 14 février . Valentin est depuis le patron des amoureux.

Het Witte Elfenheksje

29/11/2010

Saint Nicolas

saint-nicolas 1.gif

 

st nicolas légende.jpg

Voir texte archive 17-12-2009 " Saint-Nicolas et Père noël même personnage."

Het Witte Elfenheksje

21:31 Écrit par nadine dans Saint | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : saint-nicolas, père noël |  Facebook |

14/04/2010

Sainte Philomène

                  philomène 2

 

                                   st philomène 4

 

                 philomène 4

                                       philomene 3

                       st philomène

 

Le 24 mai 1802, alors qu'on recherchait des tombes de martyrs romains dans les Catacombes de Pricilla, on découvrit un tombeau. On l'ouvrit le 25 mai.

Trois dalles en terre cuite avaient été placées devant le tombeau. Elles comportaient des inscriptions peintes en rouge dans l'ordre suivant : LUMENA - PAXTE - CUM FI. Par ailleurs sur ces trois dalles, étaient également peints en rouge plusieurs emblèmes: une ancre (symbole d'espèrance et de martyre), une palme (symbole du triomphe des martyrs), deux flêches, orientées vers le haut et le bas, ainsi qu'une lance et un lys (symbole de pureté).

Le tombeau ouvert, on découvrit des restes humains ainsi qu'une ampoule de verre contenant du sang desséché. Les médecins présents constatèrent que le crâne avait été fracturé et que les restes étaient ceux d'une jeune fille âgée entre 12 et 15 ans. En raison des emblèmes et de la fiole de sang on crut qu'il pouvait s'agir de la tombe d'un martyr.

Le 10 août 1805, les reliques furent transférées à l'église de Mugnano del Cardinale, dans le diocèse de Nola ( près de Naples) et conservées sous un des autels. Le 4 août 1827 Léon XII fit présent à l'église des trois dalles en argile, avec l'inscription que l'on peut voir dans l'église encore aujourd'hui. En se fondant sur des révélations privées faites à une religieuse de Naples et sur une explication possible des emblèmes peints sur les blocs à côté de l'inscription, Franscisco Di Lucia, l'humble chanoine de l'église de Mugnano, qui avait rapporté les reliques de Rome, composa le récit du martyre supposé de sainte Philomène.

A la suite de merveilleuses faveurs (guérisons, miracles de toute sorte) obtenues après des prières devant les reliques de la sainte à Mugnano, sa dévotion se diffusa rapidement et le pape Grégoire XVI, lui-même témoin de la guérison miraculeuse de Pauline Jaricot, mais après avoir prudemment fait mener des enquêtes sur la question, finit par autoriser le culte de la sainte in honorem s. Philumenae virginis et martyris. Initialement fixée au 10 août la fête de Sainte Philomène fut déplacée au 11 août sous léon XIII.

En 1961, l'Eglise supprime la fête de Philomène des calendriers liturgique. Car d'elle on ne sait finalement pas grand-chose avec certitude, à commencer par l'ordre des trois dalles devant son tombeau qui a jeté une certaine suspicion. La première dalle aurait dû être placée en dernier de manière à donner : "Pax tecum Filumena" (La paix soit avec toi, Philomène). Philomène a-t-elle été enterrée à la hâte, comme certains le soutiennent, ou bien les dalles ne correspondent tout simplement pas avec le corps enterré, comme d'autres le prétendent, et conclure au martyre dans de telles conditions serait impossible ?

Mais c'est surtout le nom de "Philomène", qui a posé problème : on retrouva quelques temps plus tard une autre plaque qui donnait "filomena theou", "aimée de Dieu". Philomène n'apparaissait plus comme un nom propre mais seulement un qualificatif.

Saint Pie X, pape, disait d'elle le 6 juin 1907 : Ah! Sainte Philomène ! Je suis bien attristé par ce que l'on écrit à son sujet. Est-ce possible de voir de telles choses ? Comment ne voient-ils pas que le grand argument en faveur du culte de sainte Philomène, c'est le Curé d Ars ? Par elle, en son nom, au moyen de son intercession, il a obtenu d'innombrables grâces, de continuels prodiges. Sa dévotion envers elle était bien connue de tous, il la recommandait sans cesse. On lut ce nom Filumena sur sa tombe. Que ce soit son propre nom ou qu'elle en portât un autre(...) peu importe. Il reste, il est acquis que l'âme qui informait ces restes sacrés était une âme pure et sainte que l'Eglise a déclarée l'âme d'une vierge martyre. Cette âme a été si aimée de Dieu, si agréable à l'Esprit-Saint, qu'elle a obtenu les grâces les plus merveilleuses pour ceux qui eurent recours à son intercession...".

En tout état de cause, Philomène est le nom que l'église continue de donner à la jeune fille dont les restes sont vénérés à Mugnano. Et malgré sa disparition du calendrier liturgique, sainte Philomène reste une sainte officielle de l'Eglise catholique. Elle est la sainte patronne du Rosaire Vivant et des enfants de Marie.

                          Document de "Wikipedia".

Het Witte Elfenheksje

11/03/2010

Notre Dame de la Salette

    statue nd de la Salette

               Image nd DE LA SALETTE HWE

Le 19 septembre 1846 sur les pentes du mont Planeau à près de 1800 m d'altitude deux enfants bergers, Mélanie et Maximin, illettrés et pauvres jouent à faire un paradis avec les fleurs de la montagne. Après avoir partagé un frugal repas vers midi ils s'endorment au soleil, puis recherchent leurs vaches éloignées et voient une grande clarté, une sorte de globe de feu tournoyer d'un éclat insoutenable. Dans la lumière apparaît une femme assise sur une pierre dans le paradis des enfants, les coudes sur les genoux, les mains lui couvrant le visage. Elle pleure. Elle ressemble, au dire de Maximin, à une pauvre mère que ses fils auraient battue. "Avancez, mes enfants, n'ayez point peur. Je suis ici pour vous conter une grande nouvelle." Se levant elle ressemble à une servante (bonnet, fichu, tablier) qui serait reine. Sa tête s'orne d'un diadème de rayons, sa robe est pailletée d'étoiles. Elle cache les mains dans ses manches, serrant contre Elle le crucifix vivant qu'Elle porte sur la poitrine suspendue à une chaîne.Aux extrémités de la traverse de la croix sont visible un marteau et des tenailles entrouvertes. Elle porte une guirlande de roses jouxtant une chaîne  sur ses épaules. Elle pleure abondamment.

La Dame leur parle "Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcée de laisser aller le bras de mon Fils : il est si fort et si pesant que je ne puis le maintenir. Depuis le temps que je souffre pour vous autres...Vous n'en faites pas de cas. " Elle indique les deux choses qui appesantissent le bras de son Fils : le travail du dimanche et les jurons grossiers des charretiers. Elle se plaint des gens qui manquent la messe...Viendront des châtiments divins redoutables pour les paysans : pommes gâtées, semences mangées par des bêtes, blés en poussière, noix mauvaises, raisins pourris, famines... Convultions de petits enfants, qui se sont réalisés. Pourtant la Dame promet la postérité si les coeurs changent. "S'ils se convertissent, les pierres et les rochers se changeront en monceaux de blé et les pommes de terre se trouveront ensemencées par les terres."

Elle interroge ensuite les enfants " Faites-vous bien votre prière ? " Elle leur recommande de la faire soir et matin. La Vierge Marie nous montre la chaîne qui, un jour, doit enchaîner Satan, c'est le collier de roses, le rosaire qui doit lier l'ennemi. A la Salette Elle vient nous apprendre que seul le chapelet nous donnera la victoire. Après leur avoir confié un secret à chacun la Vierge Marie, ses pieds ne touchant plus terre leur dit et redit " mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple."

Het Witte Elfenheksje

13/01/2010

Saint Tarcisius

Saint Tarsicius (480 x 600weh

                            Saint Tarsicius 2  

Tarcisius était un jeune gaçon, qui assistait les prêtres lors de la célébration de l'Eucharistie. Il était tout simplement enfant de choeur. En ce temps-là, de nombreux chrétiens avaient été arrêtés et devaient être livrés en pâture aux fauves. Cependant, à la veille du supplice, la surveillance se faisait moins sévère et les prisonniers pouvaient recevoir des visites. C'est ainsi que Tarcisius reçut la mission de leur porter les saintes espèces afin qu'ils puissent communier une dernière fois avant de regagner l'arène où les attendait une mort atroce. Tarcisius partit. Sur la route, il rencontra des camarades d'école qui, au début sans penser à mal, lui demandèrent de se joindre à eux pour jouer. Il refusa. Intrigués d'abord, puis furieux de son refus, ses camarades voulurent s'emparer de ce qu'il portait, semblait-il, avec tant de soin sur son coeur. Tarcisius refusant d'ouvrir les bras , quelqu'un - un passant ? - prononça le mot fatidique : ce doit être un chrétien ! Ses camarades alors se déchaînèrent et se mirent à lui jeter des pierres... Un centurion chrétien passant par là réussit à mettre les garnements en fuite et recueillit le dernier soupir de l'enfant. Tarcisius est mort lapidé pour protéger les saintes espèces qu'il portait toujours sur son coeur et leur éviter toute profanation. C'est la raison pour laquelle Saint Tarcisius est devenu le saint patron des enfants de choeur. Saint Tarcisius se fête le 26 août.

Début du IVe siècle (284 - 305)

                                           

                          Vitrail mont sacré-coeur gramby canada 3

Vitrail provonant de Mont Sacré-Coeur       Gramby - Canada

Het Witte Elfenheksje

17/12/2009

Saint Nicolas et Père Noël : même personnage

              st nicolas 4 (379 x 648)

st nicolas statue -3 enfants (480 x 640) 1

       3 enfants st nicolas bas de la statue 2

                                  petite satue st nicolas 3

NICOLAS 6 333 (472 x 806)pub

st nicolas 3 pub (492 x 711)noir et blanc

       st nicolas pubcouleur (439 x 818)

Ce n'est pas qu'un conte...Nicolas est né en l'an 265, fils unique de riches bourgeois de Patara (au sud de actuelle Turquie). A l'évidence, il était voué à la sainteté : le jour même de sa naissance, il aurait en effet gazouillé, si l'on en croit sa nourrice : " Grâces te soient rendues, mon Dieu, de me faire vivre sur cette terre qui est la tienne ! ".

Orphelin assez jeune, il hérite d'une immense fortune.A 16 ans, Nicolas est nommé évêque de Myre .Il ne se passe pas de mois sans qu'un miracle soit accompli: Il sauve de la tempête les marins d'un bateau portant une cargaison de blé pour la ville de Myre.

Une des légendes de Saint Nicolas est plutôt effrayante. "Ils étaient trois petits enfants qui, s'en allaient glaner aux champs, Perdus, ils demandérent l'hospitalité chez un boucher qui ne trouva rien de mieux que de les tuer, les découper et les mettre au saloir. Saint Nicolas vint à passer sept ans plus tard et demanda à son tour l'hospitalité. Il insista pour manger le petit salé préparé sepht ans plus tôt. Le boucher s'enfuit et Saint Nicolas ressuscita les trois enfants."

Saint Nicolas est aussi à l'origine du Père Noël. En effet, en raison du décalage de 19 jours qui a longtemps existé entre les pays à calendrier julien et celui à calendrier grégorien, on a adopté la date de Noël pour la ditribution des cadeaux de Saint Nicolas

Het Witte Elfenheksje                                

22:49 Écrit par nadine dans Saint | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : enfants, boucher, marins, nicolas, eveque de myre, saloir |  Facebook |